Catégorie : AUTONOMIE ÉNERGÉTIQUES

Et si….

Je vous propose une séance vidéo d’environ 45 min, d’un court métrage « fiction » assez réaliste dans les faits.

Et si le pétrole venait à manquer …

Thématiques qui pourront être abordées au sein de l’EcoParc

L’ESPACE VERT :

  • Permaculture
  • Culture en butte ou lasagne
  • Ruches
  • Compostage/lombricompostage
  • Culture sous serres
  • Foresterie
  • Champignons

L’ESPACE ENERGIE :

  • Éolienne à géométrie variable
  • Chaudière à gazéification reliée à un moteur Stirling produisant de l’énergie par cogénération….- Du bois, des déchets triés ou encore du méthane issu du fumier des chevaux peuvent être brûlés dans cette chaudière.
  • Une micro-centrale hydroélectrique de 6 kW, utilisant une chute d’eau de 90 m, avec une pico-turbine et une nano-turbine.
  • Panneaux photovoltaïques à concentration (2 kWc) alimentant des batteries (en attendant mieux).
LA maison énergétique de Fabrice André

L’ESPACE RECYCLAGE :

  • Recyclage circulaire
  • Revalorisation des déchets papier (brique de papier, islolation ouate de cellulose,…)
  • Compostage, lombricompostage
  • Revalorisation des déchets verts (BRF,….)

L’ESPACE EAU :

  • Récupération des eaux de pluies
  • Arrosage intelligent (goutte à goutte, cloches à évaporation (bouteille plastique), Oyas

Voici la liste non exhaustive des différentes thématiques de notre projet !

LES DÉCHETS :

  • Recyclage des déchets : En France nous produisons 513 kg/habitant/an de déchets ménagers, soit environ 30 millions de tonne. Et ces déchets sont recyclé qu’a 37%.. C’est dire que nous avons du boulot.
    C’est pour cela que nous mettrons à disposition un conseiller, afin de donner les bons conseils pour bien recyclé.
    Nous allons apporté des solutions pérennes à ce fléau qu’est les déchets, en « brûlant » par gazéification. Plusieurs avantages à ce système.
    1- économie pour la commune qui ne paiera plus ou moins le transport et le ramassage des ordures pour ensuite l’envoyer dans des centres d’incinération, économie de chauffage, des bâtiments (marie, écoles, crèche, cantine, etc…
    2- économie aussi aux habitant qui verront leur facture diminuées.
  • Nous organiserons aussi des portes ouvertes dans les groupes scolaires afin d’apprendre aux enfants et aux plus grands comment bien gérer ces déchets et ainsi arriver à ne plus voire des déchets (canette, sacs plastique en tous genre), dans nos rues.

LE COMPOSTAGE/LOMBRICOMPOSTAGE :

  • Tout d’abords le compostage. Cela consiste à récupérer les déchets organique (épluchures, fanes, coquille d’œufs, pelouse sèche, restes de salades, feuilles mortes, ….) et d’en faire un humus (terreau naturel) pour ensuite le mettre dans le jardin comme engrais ou ajout à votre terre comme fortifiant. Le but de ce procédé, c’est de réduire considérablement nos déchets.
  • Le lombricompostage, c’est la fabrication d’un composte (humus) chez soit en appartement avec des lombrics (petits vers de terre rayés). Car pas tous le monde à une maison avec jardin. Il existe des lombricomposteur à petite prix.
  • Il existe plusieurs façon de mettre en place des composteur :
    En bas des immeubles, sur son balcon, dans les jardins familiaux ou partagés. Et bien sur ces composteurs peuvent très bien se fabriquer avec des produits de recyclage comme des palettes, du grillage, etc…
  • ce sera aussi un thème d’atelier pour notre projet, la création de composteur maison
  • Un conseiller sera là aussi pour vous montrer comment gérer .

LES ENERGIES :

  • La loi Transition énergétique de 2015 donne pour objectif pour 2030 à 32%. Alors qu’a ce jour, nous en sommes à 16% !
    Alors qu’avons nous comme solution durable ?
  • Il y a quelques solutions énergétiques, comme le recyclage que nous avons vu ci-dessus, mais il y a aussi, l’éolien intelligent, le biogaz, l’hydro et le solaire.
    Aux vues des températures actuelles et ce depuis 2 ou 3 ans, nous sommes sur un réchauffement climatique sans précédent, alors pourquoi ne pas en profiter en mettant des PPC (Panneau Photovoltaïque à Concentration) qui une fois installer, permettent de faire du chauffage, de l’eau chaude et de fabriquer de l’électricité. Là aussi, les économies peuvent être substantielles. Plus besoin de payer des grosses factures aux lobbys… Soyons au maximum indépendant ! Voici quelques idées !
  • Lampadaire autonome (photovoltaïque)
  • Chauffage par biogaz ou chaudière à gazéification…
  • réduire l’éclairage dans les zone commerciales
  • Créer des mini centrale électrique solaire et/ou éolienne
  • etc…

ENERGIE RENOUVELABLE CIRCULAIRE

Recyclage des déchets

Chaque année en France, un habitant produit 354 kg d’ordures ménagères. Les calculs sont réalisés par l’Ademe à partir des tonnages des poubelles des ménages (hors déchets verts) collectées par les collectivités locales.

On peut aussi, comme le fait Eurostat afin d’effectuer des comparaisons internationales, évaluer la quantité de déchets municipaux par habitant. La quantité produite monte alors à 536 kg par an, et intègre en plus des déchets des ménages, ceux des collectivités et également une partie des déchets d’activités économiques.

Mais attention, ces chiffres ne sont que la partie émergée de l’iceberg de déchets produits en France chaque année : en prenant en compte les déchets professionnels (BTP, industrie, agriculture, activités de soin), on atteint 13,8 tonnes de déchets produits par an et par habitant.

 Plus de détails sur les chiffres de la production de déchets en France dans la brochure « Les déchets en chiffres » publiée par l’Ademe.

LA RÉPARTITION DES MODES DE TRAITEMENT

En France, la destination de nos déchets se répartit ainsi (moyennes nationales) :
 Incinération : 30 %
 Décharges : 36 %
 Valorisation matière (recyclage) : 20 %
 Gestion biologique (compostage/méthanisation des déchets organiques) : 14 %

Bon c’est pas sufisant !

Nous avons contacter le SITOM par téléphone à Bourgoin (38) et une personne très sympathique à répondu à quelques questions.
Notre communauté de communes, LYED, fait partie des ComCom en contrat avec le SITOM, usine d’incinération pour revaloriser une partie de nos déchets. Car ils ne prennent pas tout nos déchets…. Que néni !
Tous les déchets hors poubelle jaune sont pris en compte et recyclé par eux. Le reste ? Nous en reparlerons…

Donc ces déchets sont brûlés tel-quel à une température avoisinant les 1000°c, ce que je trouve peu par rapport à d’autre chaudière plus petite qui peuvent monter en température à plus de 1600° voir 2000°. Ce ne sont pas des chaudières à gazéification, comme je le pensait.

Quoi qu’il en soit, la chaleur émise par la combustion de ces déchets est valorisée, pour en faire du chauffage pour environ 3500 habitants de la ville de Bourgoin, ainsi que l’hôpital Pierre Oudot de Bourgoin et 10 bâtiments communaux.
Cette usine produit aussi de l’électricité qui sert en partie aux besoins énergétique de l’installation, environ 17 000 Mwh/an. Et à ce propos, le SITOM parle d’une augmentation des TGAP (Taxes Générales sur les Activités Polluantes) de 3€ à 15€, ce qui risque d’impacter d’une façon ou d’une autre les citoyens sur la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM).

Si vous le désirez vous pouvez visité cette usine. Nous pensons que nous ferons une petite visite au printemps. Voici une petite vidéo de démo de leur installation…

https://youtu.be/E9UGLhL7tcc

Ce que nous proposeront dans notre projet, c’est de mettre en place un système d’incinération des déchets avec donc une chaudière à gazéification, afin de recycler le maximum de déchets, même le plastique et le papier, en fait TOUT, sauf le verre, le métal et l’aluminium (canette, bouteille, boites de conserve…).
Une ou plusieurs chaudières, qui permettra de chauffé « gratuitement » nos écoles, bâtiments (mairie, services technique,…), et pourquoi pas dans une ZA pour le chauffage et l’électricité des entreprises ou mobilière de la commune.

Parmi nos choix sur la revalorisation des déchets il y a aussi le papier…. Le papier est consommé à outrance partout, dans toutes les institutions, le monde médical,…)

Des exemples : Le papier que l’on trouve sur les lits de médecins changer après chaque patient, le papier de secrétariat que l’on jette en boule dans la panière à papier !!! Ou encore dans des broyeuses, des documents administratifs d’hôpital pour la sortie des malades, durée de vie 15 min de la feuille de papier. Sans compter l’encre imprimée dessus….

Alors nous voulons mettre en place une récolte de ces déchets papiers, afin qu’ils n’engorgent plus les poubelles et que nous puissions les revaloriser dans des chaudières à gazéification, la construction de brique de construction (papier-terre-eau), l’isolation thermique, des briques de papier pour le chauffage (rendement calorique 4000 kgcal par kg), et plein d’autre ressources.

Vous voyez il y a encore du boulot, mais si tout le monde fait un petit peu, ça marchera.

Sources : cniid, Usine d’incinération de Bourgoin-Jallieu

Cette Chaudière va résoudre les problèmes des déchets ménagers !

A ce jour, nous avons qu’une solution pour nos déchets ménagers. Les jeter à la poubelle qui seront ensuite mis dans un container (Camion benne à Ordures), puis après un long trajet à travers la ville et nos campagnes, ces déchets ménagers se retrouvent dans une usine d’incinération. Comme celle-ci.

Usine d’incinération de Bourgoin

Dans cette usine, tout un processus va être mis en place pour désintégrés une grosse partie de ces déchets qui seront brûlés. De cette combustion on y retirera des énergies comme le chauffage et de l’électricité qui serviront aux habitants voisin ainsi que des entreprises….

Mais ! Car il y a un MAIS !

Cette usine, je n’ai rien contre bien au contraire, mais elle est très grosse, génère de la pollution, uniquement en terme de voiture, car les employés qui vont travaillé, y vont en voiture et pollue. Et ce n’est pas tous, d’après un technicien que nous avons eu au téléphone, nous à dit que les résidus étaient réutilises (c’est bien), on l’appel le « machfer » et on l’introduit dans la fabrication de nos routes.
Donc tout n’est pas brûlé par les fours.

Alors c’est là qu’intervient notre chaudière qui va faire des miracles en termes de chauffage, de recyclage et d’électricité. Donc des économies et pas de pollution !

Ces chaudières pourrait être implantées dans des petites structures, comme les écoles, les hôpitaux, qui sont de très grand consommateur de papiers, entre autres. Les Grandes surfaces avec leur galeries marchandes qui génère beaucoup de calorie et consomme beaucoup de chaleur surtout en hiver et qui coûte cher…. La liste est longue…

Avec ces chaudières, une économie potentiellement de 30 % moins chère que les usines d’incinération ou autres chaudières traditionnelles.

Imaginez-vous habitant dans une résidence ou bien dans un carré d’HLM, on pourrait se chauffé, s’éclairer pour pratiquement pas un euro, grâce à nos déchets ménagers. Voir le principe : http://www.heracleantech.com/technologie/1110_gazeification_integree_3.png

Le fonctionnement en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=FC3rN8koH6Y

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

error: Ce contenu est protégé